Notre deuxième passion
Les chevaux paso

Zafiro

Le Paso péruvien


LE  PASO  PÉRUVIEN

Le Paso Péruvien provient de la sélection effectuée par de riches propriétaires terriens du Pérou. Ils descendent en droite ligne des chevaux des conquistadors. Ces chevaux devaient permettre les déplacements sur de longues distances et dans ce but, on développa chez eux une allure ample et régulière. Aucun sang extérieur ne fut introduit dans la race, qui demeure ainsi une race au sang pur.

M. Aloïs Tschümperlin fut le premier à importer des chevaux Paso en Europe, dans les années 1970. Il a écrit : « Le but primordial de l’élevage des Paso Péruviens était d’obtenir des chevaux de selle nobles et résistants, d’un caractère sans défaut et d’une démarche agréable. Avec le temps on développa une méthode d’entraînement et un équipement adéquat. Jusqu’à ce jour, rien n’a changé à ce sujet et les éleveurs sélectionnent, entraînent et montent leurs chevaux exactement comme le faisaient leurs ancêtres ».

Zorra

Morphologie

Le Paso Péruvien est un cheval svelte qui mesure de 1.42 à 1.54 cm au garrot. Ses membres sont fins mais son pied est solide. Son expression et son encolure attestent de ses origines espagnoles. Il présente toutes les variétés de robe, sauf le pie qui n’est pas admis à l’élevage.

Caractère

Le Paso Péruvien est un cheval à la fois fougueux mais très respectueux et facile à manier. Il est intelligent, sensible et très proche de l’homme. Son tempérament et sa sensibilité en font un partenaire merveilleux, pour autant que son cavalier sache se  montrer fin, intelligent, patient et qu'il sache travailler dans le respect de la nature et de l’allure de son cheval.

Allure

L’allure caractéristique du Paso Péruvien est un amble rompu, allure latérale appelée « paso Llano ». Le poser du postérieur précède celui de l’antérieur du même coté, soit :

Postérieur droit – antérieur droit – postérieur gauche – antérieur gauche, etc.

Le quatre temps doit être régulier et les foulées répétées sans rupture de rythme. On recherche un poser ample de l’antérieur et une poussée énergique du postérieur. Le Paso Llano ne présente ni le mouvement vertical du trop, ni le balancé latéral de l’amble. De ce fait, le cavalier ne ressent aucune secousse.

Le Paso Llano est accompagné du « termino », autre particularité unique au Paso Péruvien. Il s’agit d’un mouvement latéral de l’antérieur lors de son déplacement vers l’avant. Ce mouvement part de l’épaule.

En plus de son allure particulière, le Paso Peruvien possède un pas ample et dynamique et le galop. Par contre, bien qu’il trotte parfois au naturel, il ne trotte jamais sous la selle.

Le travail du Paso Péruvien

L’allure du Paso est fixée génétiquement, innée et complètement naturelle. Les poulains montrent le paso dès leurs premières sorties en liberté.

Le travail du Paso Péruvien consiste en la mise en place et l’entretien d’une bonne musculature qui soutiendra son mouvement avec puissance et ampleur. Il permet également d’obtenir la régularité indispensable du quatre temps, dans différentes variations de vitesse et d’amplitude.

La perfection du mouvement ne s’obtient que grâce à un travail et n’est jamais forcée par des artifices, tels que ferrage spécial ou poids.

Le travail du paso nécessite de bonnes connaissances en morphologie, en mécanisme équestre ainsi qu’en dressage, afin que le cheval soit travaillé "dans le bon sens". De ce fait, il n'est certainement pas le cheval de Monsieur tout le monde.

Le Paso Péruvien se prête merveilleusement bien aux exercices de dressage, le style baroque étant certainement celui qui lui convient le mieux.

Le matériel traditionnel utilisé dans la monte du Péruvien (mors, selle), permet un placé naturel du cheval dans son allure.

 

Zorra
stage
Zorra

Retour

2007 © www.funnyline-fieldquest.ch
Funnyline Fieldquest Golden Retriever | Béatrice & Pierre-Yves Loetscher | info@funnyline-fieldquest.ch